E-RECRUITMENT
 

   SPÉCIALISTE TECHNIQUE CHARGÉ DU DIALOGUE SOCIAL ET DE L'ADMINISTRATION DU TRAVAIL (RAPS/2/2017/AF/03)

23 June 2017
 
PDF/Print version
 
Returning applicants, please log in
Not registered? Register here
 
List of closed vacancies
 
Return to current vacancies list

              Département du développement des ressources humaines


Bureau International du Travail
Poste vacant No: RAPS/2/2017/AF/03
 
Titre: Spécialiste technique chargé du dialogue social et de l'administration du travail

Classe: P.4

Type de contrat: Contrat de durée déterminée

Date: 31 mai 2017
 
Date de clôture (minuit, heure de Genève) 3 juillet 2017
(10 jour(s) jusqu'à la date de clôture)
Candidatures en cours d'acceptation
 
Unité dans l'organisation:   DWT/CO-Yaounde

Lieu d'affectation:  Yaounde, Cameroun
 
Introduction générale

Peuvent participer:

- Les candidats/tes internes du BIT, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'annexe I du Statut du personnel.

- Les candidats/tes externes.

Les candidats/tes ayant plus de cinq années de services continu au sein de l'organisation sont encouragé(e)s à postuler. Une attention particulière leur sera apportée au moment de la revue des CV et de l'évaluation.

En accord avec le Statut du personnel et la lettre d'engagement, il est attendu des fonctionnaires qu'ils soient assignés à des lieux d'affectation différents (tant sur le terrain qu'au Siège) au cours de leur carrière, la durée souhaitable de l'affectation dans un poste étant de deux à cinq ans, après cette période le/la titulaire devrait être disposé(e) à se voir transférer dans une autre affectation et / ou un autre lieu d'affectation.

Dans le cadre des efforts renouvelés du Bureau visant à promouvoir la mobilité, les membres du personnel intéressés à la mobilité sont encouragé(e)s à postuler. Une attention particulière à la mobilité sera apportée au moment de la revue des CV et de l'évaluation.

Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel. Les candidatures de femmes et d'hommes qualifiés, et aussi celles de personnes handicapées sont encouragées. Si vous vous trouvez dans l'incapacité de compléter le formulaire en ligne du fait d'un handicap, veuillez envoyer un courriel à erecruit@ilo.org.

Les candidatures émanant de personnes qualifiées originaires d'Etats Membres non représentés ou sous-représentés ou d'Etats Membres amenés à le devenir prochainement d'après les prévisions relatives aux effectifs retiendront particulièrement l'attention. On trouvera à l'annexe I la liste des pays concernés.

Outre les entretiens et épreuves que tout candidat peut être tenu de passer, la réussite du Centre d'évaluation du BIT est requise pour tout candidat externe.

Les conditions d'emploi sont décrites dans l'Annexe II.

INTRODUCTION
Le poste est à pourvoir au sein de l'Équipe d'appui technique de l'OIT au travail décent pour l'Afrique centrale. L'ETD/BP Yaoundé fournit, en temps utile, un appui coordonné et de qualité aux fins de la préparation, de la mise en oeuvre, du suivi et de l'évaluation des programmes par pays de promotion du travail décent (PPTD) au Cameroun, en Angola, en République centrafricaine, au Tchad, en République démocratique du Congo, au Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon et à Sao Tomé et Principe. L'ETD/BP-Yaoundé fournit également des orientations stratégiques pour l'élaboration de politiques et de programmes
de travail à la demande des bureaux de pays de l'OIT et des mandants en Afrique centrale, sous la supervision du Bureau régional de l'OIT pour l'Afrique et en collaboration avec les départements techniques au siège.

Le/la titulaire du poste sera chargé(e) de fournir des services de conseil dans le domaine de l’administration/inspection du travail et du dialogue social, des analyses techniques sur l'évolution et les problématiques du droit du travail, des relations professionnelles et de l'administration du travail, des avis sur la préparation et la mise à jour des stratégies, programmes et travaux de recherche du BIT ainsi que sur la conception, l’exécution et l’évaluation de la coopération technique dans les domaines de l’administration du travail, de l’inspection du travail et du dialogue social. Le/la titulaire travaillera en étroite collaboration avec ses homologues de l’équipe d’appui technique au travail décent à Yaoundé, en vue de l’intégration et de la mise en œuvre des composantes dialogue social, administration du travail et inspection du travail dans les PPTD ainsi que d’autres documents de programmation. Il/elle coopérera également avec les directeurs des autres bureaux de pays de l’OIT dans la sous-région.

Le/la titulaire du poste relèvera du directeur de l’ETD/BP-Yaoundé et recevra des directives et des conseils techniques du chef de l’Unité du dialogue social et du tripartisme (DIALOGUE) du Département de la gouvernance et du tripartisme (GOVERNANCE) au siège. Il/elle sera également conseillé(e) par le Service de l'Administration du travail, de l'inspection du travail, et de la santé et sécurité au travail (LABADMIN/OSH).
Fonctions et responsabilités essentielles
Tâches spécifiques

1.Promouvoir l’application des normes, des principes directeurs et des outils pertinents de l’OIT en matière de dialogue social et d’administration/inspection du travail, en mettant l’accent sur les normes et les outils applicables à la formalisation de l’économie informelle et sur la promotion des principes et droits fondamentaux au travail.

2.Fournir des orientations et des conseils aux mandants de l’OIT pour ce qui est de la formulation des politiques en matière de dialogue social, d’administration et d’inspection du travail, y compris les questions juridiques.

3.Etudier et développer les cadres juridiques, les institutions et les pratiques liés au dialogue social et à l’administration/inspection du travail qui pourraient être utiles pour l’élaboration des profils et des diagnostics par pays, en vue d’aider les mandants de l’OIT à améliorer la planification, l’application et l’évaluation des programmes destinés à renforcer les structures et les mécanismes du dialogue social, à promouvoir la paix sociale et à améliorer la gouvernance du marché du travail grâce à des systèmes d’administration du travail efficaces.

4.Fournir des conseils pratiques et techniques aux mandants à l’échelle nationale dans les domaines relevant du dialogue social et de l’administration/inspection du travail, notamment en ce qui concerne la planification, la programmation, la gestion, ainsi que l’élaboration des politiques et des stratégies.

5.Contribuer au renforcement des capacités des mandants de l’OIT en matière de dialogue social et d’administration/inspection du travail, notamment en aidant les Etats Membres à préparer des audits, des profils, des plans et des programmes relatifs aux systèmes d’administration et d’inspection du travail, ainsi qu’aux structures bipartites et tripartites de dialogue social aux niveaux national, sectoriel et des entreprises. Aider les Etats Membres à renforcer les moyens dont ils disposent pour assurer la prévention et la résolution des conflits du travail, ainsi que la négociation et l’application des conventions collectives, conformément aux meilleures pratiques, aux normes du travail et aux codes de conduite en vigueur à l’échelle internationale.

6.Entreprendre et piloter à l’échelle nationale des travaux techniques tels qu’analyse de données, statistiques, étude des cadres normatifs et des politiques nationales en matière de dialogue social, d’administration et d’inspection du travail.


7.Coopérer avec les autres spécialistes de l'ETD/BP pour garantir que le dialogue social et d’administration/inspection du travail soient pleinement prises en compte dans la conception, la mise en oeuvre et l'évaluation des PPTD.

8.Entreprendre et organiser des activités de partage de connaissances en vue de diffuser les enseignements tirés de l’expérience et les bonnes pratiques, d’élargir la base de connaissances, de bâtir des réseaux et de renforcer les capacités de recherche à l’échelle nationale.

9.Organiser l’élaboration, la compilation et/ou la traduction de lignes directrices, de brochures, de guides et/ou de manuels de formation, ainsi que de publications électroniques (pages Web, CD, DVD) dans les domaines relevant de l’administration et de l’inspection du travail et du dialogue social ; préparer le matériel de formation et les outils de sensibilisation et les présenter à l’occasion d’activités de l’OIT.

10.S’acquitter de toute autre tâche pertinente demandée.

Ces tâches spécifiques complètent la description générique établie par le BIT pour ce poste, à savoir:

1.Concevoir et promouvoir un large éventail de programmes sur des sujets spécialisés. Ces tâches conduisent le/la titulaire à examiner des données complexes ou contradictoires, des statistiques, des informations ou des directives en appliquant de façon exhaustive les principes d’une spécialisation technique reconnue.

2.Mettre au point et revoir un cadre institutionnel dans lequel les partenaires sociaux sont en mesure d’améliorer, de mettre en œuvre et d’évaluer dans les meilleures conditions possibles des programmes d’action de l’Organisation efficaces et équitables.

3.Fournir aux mandants de l’Organisation des conseils pour l’élaboration de politiques sur le renforcement institutionnel, l’application des normes de l’OIT et la promotion des activités de coopération technique.

4.Formuler et présenter des propositions de projets et rechercher les fonds nécessaires.

5.Évaluer l’efficience et l’efficacité des activités de projet.

6.Effectuer des missions consultatives techniques, de façon indépendante ou en collaboration avec les autres équipes d’appui technique au travail décent.

7.Animer des séminaires, des ateliers, des réunions techniques et des cours de formation.

8.Préparer des projets de recommandations et de directives qui feront l’objet de discussions et qui seront ensuite adoptés sous forme de conventions ou de recommandations de l’OIT dans le domaine technique pertinent.

9.Rédiger des manuels ou des guides de formation sur des sujets connexes.

10.Diffuser des informations sur les programmes au moyen de publications et de communiqués de presse. Assurer la représentation de l’organisation à l'occasion de réunions avec les donateurs et dans le cadre de forums internationaux, régionaux et nationaux et de campagnes de sensibilisation.

11.Suivre et coordonner les recherches effectuées par des responsables techniques moins expérimentés et des collaborateurs extérieurs.

12.Apporter une contribution technique aux documents du bureau (réunions sectorielles, commissions techniques, réunions régionales et rapports de conférences).

13.Participer aux examens tripartites des activités de coopération technique, de même qu’à des réunions et conférences internationales.
Qualifications requises
Formation
Diplôme universitaire de niveau supérieur en droit, administration publique ou sciences sociales. Des études spécialisées dans le domaine de l’administration du travail, de l’inspection du travail, du dialogue social ou des relations professionnelles seraient un atout.
Expérience
Au moins huit ans d’expérience au niveau national ou cinq ans au niveau international dans les domaines relevant du dialogue social, de l’administration du travail et de l’inspection du travail. Une expérience avérée de la recherche et de la formation dans les domaines relevant de l’administration du travail, de l’inspection du travail et des relations professionnelles. Une expérience professionnelle dans la région serait un atout.
Langues
Parfaite maîtrise du français et aptitude à travailler en anglais. Connaissance du portugais et/ou de l'espagnol serait un atout.
Compétences
En plus des compétences essentielles du BIT, ce poste requiert:

Compétences techniques
Excellente connaissance des systèmes et des mécanismes du dialogue social, de la négociation collective et des questions relatives à l’administration et à l’inspection du travail. Bonne compréhension des normes internationales du travail et de l’importance d’une approche soucieuse de l'égalité entre hommes et femmes.

Aptitude à : synthétiser les recherches et tirer des conclusions empiriques sur des sujets connexes ; fournir des conseils avisés concernant les meilleures pratiques et traiter de questions générales hors du domaine de spécialisation ; communiquer efficacement avec des partenaires multiples et divers ; définir de nouveaux concepts et de nouvelles méthodologies ; mettre au point des matériels de formation, des approches innovantes ainsi que des propositions de projets, des politiques et des questions de procédure et les présenter à l'occasion de réunions de haut niveau ; concevoir et synthétiser des stratégies pour l’élaboration de programmes dans les Etats Membres ; préparer des documents (par exemple des rapports pour les conférences régionales et la Conférence internationale du Travail, des publications techniques, des manuels de formation et des projets de résolution) et évaluer et suivre les activités et projets de coopération technique.

Compétences comportementales
Qualités de communication, d’expression et de négociation.
Sens aigu de la diplomatie, aptitude à nouer des relations et à les entretenir.
Capacité de travailler dans un contexte multiculturel, attitude soucieuse de l’égalité entre les sexes et comportement exempt de toute forme de discrimination.
Informations supplémentaires:
L'évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d'un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, entre juillet et septembre 2017. Les candidat(e)s sont prié(e)s d'assurer leur disponibilité en cas de pré-sélection.

LES CANDIDATS SERONT CONTACTÉS DIRECTEMENT EN CAS DE SÉLECTION POUR UN TEST ÉCRIT.
LES CANDIDATS RETENUS POUR UN ENTRETIEN SERONT CONTACTÉS DIRECTEMENT.

ANNEXE I
Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite Arménie Autriche
Azerbaïdjan Bahamas Bahreïn Bangladesh Barbade
Belize Brésil Brunéi Darussalam Cabo Verde, Republic of Cambodge
Chine Chypre Congo Djibouti Emirats arabes unis
Erythrée Etats-Unis d'Amérique Fédération de Russie Gabon Gambie
Géorgie Grenade Guatemala Guinée équatoriale Guyana
Haïti Iles Cook Iles Marshall Iles Salomon Indonésie
Iraq Islande Japon Kazakhstan Kirghizistan
Kiribati Koweït Lettonie Libéria Libye
Maldives, Republic of the Malte Mozambique Namibie Nicaragua
Oman Ouzbékistan Palaos Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée
Paraguay Pologne Qatar République de Corée République démocratique du Timor-Leste
République tchèque Sainte-Lucie Saint-Kitts-et-Nevis Saint-Marin Saint-Vincent-et-Grenadines
Samoa Seychelles Sierra Leone Singapour Slovaquie
Somalie Sri Lanka Sud du Soudan Suriname Swaziland
Tadjikistan Tonga Turkménistan Tuvalu Vanuatu
Venezuela Yémen    
ANNEXE II CONDITIONS D'EMPLOI
- Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d'emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l'intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
- Le contrat initial sera émis pour une période de douze mois (pour les postes basés à Genève) et de vingt-quatre mois (pour les postes basés hors Genève).
- Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
- Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.


Grade: P.4
Salaire et ajustement de poste US$
Salaire Minimum 70647
rising to Maximum 89091
Indemnité de poste pour Yaounde Minimum 20629
Maximum 26015

Veuillez noter que les niveaux de salaire ci-dessus sont déterminés selon les critères établis par la Commission de la fonction publique internationale. Le BIT est un employeur de la fonction publique internationale; le salaire et autres conditions d'emploi ne sont pas négociables. L'ajustement de poste (ajustement dû au coût de la vie) est variable et sujet à changement sans préavis dans le cadre des taux établis par la CFPI pour la Commission du Système Commun des Nations Unies pour les salaires et les indemnités. Les chiffres indiqués (sur la base du taux en vigueur au mois de mai 2017) sont dès lors fournis à titre indicatif uniquement.

Autres avantages, selon les termes spécifiques du contrat d'emploi:

  • Prestations familiales;
  • Caisse de pensions et assurance maladie;
  • 30 jours ouvrables de congé annuel;
  • Indemnité d'installation;
  • Droit au paiement des frais de transport des effets personnels;
  • Indemnité de rapatriement (s'il y a lieu);
  • Congé dans les foyers payé tous les deux ans pour le fonctionnaire et ses personnes à charge;
  • Allocation-logement (s'il y a lieu).

Le recrutement est fait au premier échelon du grade.
Les traitements sont exonérés d'impôt par les autorités suisses. En vertu de conventions internationales et des lois nationales sur le séjour ou la résidence à l'étranger, ils sont, en règle générale, exonérés d'impôt par d'autres gouvernements. En l'absence d'exemption, les impôts payés seront remboursés dans la plupart des cas, conformément aux dispositions figurant dans un document du BIT qui peut être obtenu sur demande.

Bien que le/la candidat(e) retenu(e) travaillera initialement dans le lieu d'affectation " Yaounde

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne.
Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT à l'adresse suivante : erecruit.ilo.org. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.
Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d'entretien, le BIT se réserve le droit d'utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l'e-mail, etc afin de procéder à l'évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d'évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

Candidatures en cours d'acceptation

 
 
Le BIT est un espace non fumeur